Stand événementiel


Un média bien ciblé est 5 fois plus efficace qu'un média mal ciblé. Les salons sont donc un moyen de communication privilégié : le public est ciblé, consentant, donc réceptif. Pourtant, dans un tel contexte (profusion de stimuli - sons, images, offres, concurrence accrue, abondance des acteurs), il est difficile de se démarquer et de rester durablement dans les esprits. Dès lors, le stand se doit d’être accrocheur, pour communiquer efficacement sur la marque, les produits/services, et la valeur ajoutée de l'organisation.

Points clés

  1. Définir ses objectifs et son budget

    • La réalisation d’un stand professionnel doit s’intégrer à votre stratégie globale, être assortie d’un budget et d’objectifs hiérarchisés par priorité : image & notoriété, vente, relation commerciale, partenariat, prospection, introduction d’un nouveau produit ou sur un nouveau marché, veille concurrentielle, ou management de vos équipes.

  2. Anticiper pour choisir un bon emplacement

    • La réservation du stand est la première étape. Elle se négocie de 6 mois à 1 an avant le salon pour obtenir un bon emplacement. Préférez un lieu de passage, à l’angle de 2 allées, sur la partie droite du salon, à proximité de vos partenaires.

  3. Déterminer la taille de son stand

    • Ni trop grand, ni trop petit ! Votre stand vous révèle, alors choisissez-le adapté à vos besoins et à votre structure. Anticiper son évolution au cours des années pour éviter les conclusions hâtives du public qui constate votre évolution.

  4. Organiser son stand par zone

    • Proposez un stand unifié et ouvert sur l’extérieur, qui donne envie d’être visité. Définissez un parcours logique pour le visiteur, en fonction des flux de circulation sur le stand et le salon. Agencez des zones fonctionnelles : démonstration, animation, détente, vestiaire, espace business...

  5. Aménager un stand professionnel

    • Le design de votre stand est le reflet de votre image. Optez pour un look professionnel (harmonieux en termes de surfaces colorées, de textures, de finitions) qui recrée l’univers de votre marque. Prévoyez un stand modulaire qui s’adapte à plusieurs expositions - selon votre budget : parapluie, packagé par l’organisateur, ou sur-mesure. Dans tous les cas, élaborez un cahier des charges précis et demandez une maquette à l’échelle.

  6. Communiquer son activité sur son stand

    • Avec seulement 3 secondes pour attirer l’attention du visiteur, votre message doit être clair et se voir de loin. Au delà de 7 mots, le lecteur décroche. Prévoyez une signalétique percutante, et équipez-vous d’un mobilier adapté pour mettre en valeur vos produits : banderole, affiches, kakémono, vitrine, comptoirs promotionnels, présentoirs de documents, écran LCD pour diffuser des présentations, vidéos...

  7. Proposer des animations attrayantes3

    • Pour maximiser le nombre de visiteurs sur votre stand d’exposition, prévoyez des animations. Elles captivent l’attention et vous donne l’occasion d’établir le contact : démonstration de vos produits, cocktail, tirage au sort, cadeaux promotionnels (légers, compacts, créatifs et en rapport avec votre activité)....

  8. Assurer un accueil chaleureux

    • Soyez toujours ouvert vers l’extérieur (regard, sourire) et restez disponible. Si nécessaire, engagez des hôtesses pour assurer le premier contact. Grâce à une préparation en amont, votre équipe saura adapter son discours, pour distinguer le véritable prospect du simple visiteur. Elle lui proposera alors démonstration et documentation de qualité. Après chaque rencontre, complétez une fiche associée à la carte de visite de la personne, pour faciliter le suivi commercial.

  9. Proposer de la documentation valorisante

    • Veillez à ne pas manquer de plaquettes, fiches produits, carte de visite...
  10. Préparer en amont, Assurer en aval

    • Le stand se vérifie jusqu’à la dernière minute : l’aménagement a lieu la veille de l’ouverture. Prévoyez une petite boite à outils (ciseaux, stylos, scotch, colle, cutter, rallonges multiprises, patafix...) et n’oubliez pas les bouteilles d’eau, ordinateurs, cintres, sacs poubelles...

    • Communiquez pour créer du trafic : invitez vos contacts 3 semaines avant le salon avec un rappel 2 jours avant. Prévoyez des RDV, un planning de démonstrations, prévenez les journalistes. Remplissez correctement votre fiche exposant et votre site Internet.

    • Pensez à prendre des photos, et réalisez le bilan au retour du salon pour assurer un suivi commercial, et vous améliorez... l’année suivante !

Approfondir

A noter

  1. Des objectifs et un budget définis
  2. Un bon emplacement anticipé
  3. Une taille de stand adéquate
  4. Un stand organisé par zone
  5. Un aménagement professionnel
  6. Une communication impactante
  7. Des animations attrayantes
  8. Un accueil chaleureux
  9. De la documentation valorisante
  10. De l'amont à l'aval

Références

J'ai rédigé cette fiche en 2010 pour l'ouvrage d'Anthnoy Babkine et Adrien Rosier "Réussir l'organisation d'un événement", éditions Eyrolles