Mobile


Mobile Websites vs Mobile Apps (via Top Edge Marketing)

Les appareils mobiles sont un point de contact privilégié avec votre audience. Les utilisateurs accèdent à tous les contenus Internet via ces outils. Aussi, veillez à ce que votre plateforme et vos contenus soient adaptés pour leur laisser une bonne impression ! Site ou application mobile ? Quelle différence ? Quelles sont les étapes pour les concevoir de façon optimale ?

Appareil mobile, Contenu mobile

Un appareil mobile est un appareil informatique portatif utilisable de manière autonome lors d'un déplacement.
Les principaux appareils mobiles sont les : smartphone, phablette, tablette, netbook, assistant personnel, liseuse, baladeur numérique / lecteur MP3, console de jeux portable, appareil photo numérique. Un certain nombre de ces appareils mobiles permettent d'accéder au monde Internet. Il est donc possible de proposer des contenus spécifiques destinés à ces appareils, via : un site mobile et/ou une application mobile.

# Le choix d'une application mobile

Site Mobile vs. Application Mobile : comment choisir ?
Le site mobile comme la web app est un site Internet dont l'ergonomie, le design et le contenu ont été pensés pour une consultation sur mobile. Il doit proposer une navigation fluide, un affichage adapté à la taille de l'écran, et une sélection de contenu donnant accès efficacement (plutôt qu'exhaustivement) à l'information recherchée. L'avantage du site mobile : il est universel car multi-plateforme (accessible via un navigateur Internet), il offre des fonctionnalités intéressante et du contenu enrichi (grâce au HTML5), il est a priori moins coûteux à développer qu'une application, sa diffusion n'est pas soumise à la validation des places de marchés ("store") et aucune action utilisateur n'est nécessaire pour sa mise à jour. L'application mobile est un logiciel que l'utilisateur télécharge depuis une place de marché "store" (Appstore, Google Play...) sur son mobile. L'avantage de l'application mobile : une fois téléchargée, elle est accessible en mode déconnecté, elle est présente en permanence sur l'appareil mobile, et peut utiliser ses capacités de calcul et ses fonctionnalités natives (caméra, gps, 3D, accéléromètre, réalité augmentée...). Elle permet également le "push" d'informations, elle se charge rapidement et propose une personnalisation avancée. Elle peut donc offrir une meilleure expérience utilisateur, ce qui facilite la fidélisation. De plus, elle n'a pas besoin d'être hébergée comme un site, et sa monétisation est plus facile (application payante ou publicité plus variée). Le choix dépend de ce qu'on souhaite apporter à l'utilisateur en situation de mobilité. Cette réflexion + une bonne conception sont les clés du succès. Idéalement ? Le site Internet est décliné en une version mobile accessible à tous (la web app peut proposer des boutiques en ligne, catalogues, résultats sportifs, actualités, annuaires, guides...) et l'application est développée pour répondre à un besoin spécifique (jeu, musique, photographie, lecture...).
  • La fiche site Internet résume les étapes clés de la création d'un site.
  • Cette fiche décrit les points clés de la conception d'une application mobile.

Points clés
Conception et contenu bien pensés

  1. Objectifs : Contexte & Cible

    • Dans quel but est créée l'application ? Améliorer l'image de marque ou la notoriété, constituer une base de contacts, partager du contenu, satisfaire le client ou le fidéliser, générer des revenus, proposer un nouveau produit/ service, promouvoir (application événementielle), aider à la décision, commercialiser (application e-commerce), gagner en productivité : organiser une activité (application métier) ou une communauté...
    • A qui s'adresse l'application ? Interne ou grand public ? Quelle est la cible (âge, revenu, genre, langue) ? Quelles sont ses habitudes de consommation mobile (plateforme, usage, moment, durée) ? Quels sont ses besoins (que désire-t-elle trouver dans l'application ?)
    • Quelle est la valeur ajoutée de l'application ? L'application est-elle originale ou le service existe-t-il déjà sur le marché ? Quels contenus et fonctionnalités propose l'application ?
  2. Business model & Diffusion

    • Le business model. L'application peut être proposée selon un modèle : gratuit, freemium (version d'essai gratuite) ou payant. La monétisation peut être réalisée via différents moyens : application payante au téléchargement ou après une version d'essai, achats intégrés "in-app purchase" (bonus, vie, add-on), collectes et location de données (avec l'accord préalable de l'utilisateur "opt-in"), publicité (coût par mille, coût par clic), sponsoring (application aux couleurs d'un annonceur), vente directe...
    • Les places de marché. L'application mobile, pour être mise à disposition du grand public,  doit obtenir l'aval de la place de marché "store" qui va la diffuser : l’App Store d’Apple, Google Play pour Android, le Windows Phone de Microsoft, l’Ovi Store de Nokia... Certaines font payer un droit d'entrée (une licence) et/ou prennent des commissions sur les ventes additionnelles.
  3. Développement

    • Le développement d'une application mobile s'effectue différemment selon la plateforme à laquelle elle est destinée. L'environnement de programmation et le langage à utiliser dépendent du système d'exploitation ("OS") - par exemple : XCode et Objective-C pour iOS (Apple), Android Studio et java/XML pour Android (Google), Visual Studio et C# pour Windows Phone (Microsoft)...
    • Investissement. Une application mobile peut être entièrement crée par des concepteurs, qui suivront un cahier des charges détaillé (basé sur les étapes clés énumérées ici). L'application pourra ainsi être connectée au système d'information de l'entreprise via des web services et en utiliser les données (informations utilisateur, actualités...).
    • Approche économique. Une application mobile peut aussi être réalisée à l'aide d'outils en ligne qui nécessitent peu de connaissance en informatique : JoshfireGoodBarber, MotherappAppCookerAppArchitect, Mobile RoadieGlustr...
  4. Sécurité & Performance

    • La sécurité vise à garantir la disponibilité du système, l’authentification des utilisateurs, l’intégrité et la confidentialité des données, la non répudiation des transactions.
    • La performance de l'application en mode connecté ou déconnecté (temps de chargement, rapidité d'accès au contenu) est un critère essentiel. Le mobinaute n'est attentif que 3 à 5 secondes !
  5. Ergonomie & Design

    • Ergonomie et Design sont particulièrement importants sur les appareils mobiles, dont l'écran et le mode d'interaction (écran réduit, tactile, clavier virtuel) sont peu pratiques. L'application doit être simple à prendre en main : lisible, intuitive et fluide. Elle doit offrir un confort de navigation et être adaptée au terminal visé : tablette, smartphone, téléphone...
  6. Aspects juridiques

    • La loi. La collecte et le traitement des données personnelles est réglementée et donne lieu à une déclaration à la CNIL. Outre cette loi "informatique et libertés", d’autres lois encadrent les contenus Internet : la Confiance dans l’Economie Numérique (LCEN), les droits d’auteur, le droit de la presse, les droits à l’image et à la vie privée de chacun, la loi relative à la protection pénale de la propriété littéraire et artistique sur internet, la loi relative à la protection des mineurs…
  7. Fonctionnalités & Contenu

    • La valeur ajoutée est essentielle, elle se mesure en termes de qualité/ utilité de contenu et d'originalité des fonctionnalités. Misez encore sur la simplicité : concentrez-vous sur un avantage particulier plutôt que de surcharger l'application.
    • La mise à jour de l'application (améliorations, actualisation régulière des informations, notifications) est primordiale pour fidéliser l'utilisateur.
  8. Tests

    • L'application doit être convenablement testée avant d'être proposée sur la place de marché.
  9. Analyse

    • Le succès de l'application peut être évalué grâce aux statistiques de fréquentation (pages vues, heures et durée des visites, origine des mobinautes, mots clés, etc.), afin d'optimiser la stratégie mobile.

Approfondir

A noter

Alors que le site mobile est une déclinaison efficace du site Internet, l'application bien conçue propose une expérience enrichie à l'utilisateur.
  1. Des objectifs adaptés à la cible
  2. Un business model réfléchi
  3. Un développement spécifique
  4. optimisant sécurité et performance
  5. Une ergonomie et un design irréprochable
  6. Un contenu et des fonctionnalités à valeur ajoutée
  7. Une optimisation régulière

Références